La gestion du « programme des 100 jours » en République démocratique du Congo a été scrutée par l’Observatoire de la dépense publique. Dans un rapport publié mercredi 8 janvier, l’Odep estime que plus de 80% des marchés publics de janvier à septembre, comprenant ceux du programme d’urgence, ont été attribués de gré à gré.

Dès sa prise de fonction il y a un an, le Président Félix Tshisekedi a lancé un programme ambitieux d’infrastructures, particulièrement dans la capitale Kinshasa.