Le terril de la Gécamines est de nouveau exploité, après une cessation d'activité en raison d'un différent entre le groupe Forrest et son partenaire public congolais, la Gécamines.