Le Mali est sur le point d'adopter un nouveau code minier. Le précédent datait de 2012, mais le gouvernement souhaitait depuis longtemps le modifier. À la fois pour attirer les sociétés minières -le Mali est déjà le troisième producteur d'or en Afrique- et pour les faire davantage participer aux finances nationales. Après quatre années de discussions entre le gouvernement, le patronat et la société civile, le nouveau code minier a été adopté par ordonnance, en conseil des ministres, à la fin du mois d'août. Et il prévoit de nombreuses modifications importantes.