L’Éthiopie d'Abiy Ahmed compte sur sa diaspora pour relancer son économie. Il y aurait entre 2 et 3 millions d’Éthiopiens hors du pays selon les chiffres officiels dont la moitié aux États-Unis. Ces derniers avaient eu l'honneur il y a un an (juillet 2018) d'une visite du Premier ministre alors fraîchement nommé. Depuis, le gouvernement a lancé une agence et un fonds de la diaspora afin d'encourager l'investissement et de favoriser l'entrée de devises étrangères dont le pays manque cruellement. Les Éthiopiens de l'étranger pourront aussi bientôt investir dans différents secteurs comme les médias ou les banques. Résultat : il y a un vrai mouvement de retour.