En Afrique, souvent les commerçants qui ont besoin de crédits se heurtent à des banques qui ne veulent pas prêter, parce qu’elles n’ont pas de visibilité sur les activités des emprunteurs. C’est là que les nouvelles technologies interviennent. Des créateurs de solutions numériques commencent à trouver des solutions qui peuvent réconcilier petits commerçants et banquiers. Coofa et Keiwa sont, entre autres, les initiatives qui commencent à fonctionner.