Le secteur de la pêche est en souffrance au Sénégal. Avec le couvre-feu lié à l'épidémie de coronavirus, entre 21h et 5h, l’activité des pêcheurs est réduite. Le secteur fait pourtant vivre de nombreuses familles, et représente près de 2% du produit intérieur brut sénégalais. Dans la ville côtière de Mbour, à une centaine de kilomètres de Dakar, le quai de pêche est l’un des plus importants du pays. Les acteurs sur place tentent de s’adapter.