Les assureurs africains réunis au sein de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (FANAF) ont tenu la 44e assemblée générale de leur mouvement à Libreville. Le taux de pénétration de l’assurance en Afrique est très faible, 1,5% seulement, en particulier dans le monde rural. Pour la prochaine décennie, les assureurs africains tablent sur les populations rurales pour augmenter leurs parts du marché notamment grâce au téléphone et à l'internet mobile, qui vont rapprocher les paysans de l’assurance. Un reportage de notre correspondant à Libreville.