Avec le plus bas taux de bancarisation du monde, l’Afrique pourrait voir s’accélérer son inclusion financière, grâce à la technologie du Mobile Money développée depuis quelques années, mais dont l’usage n’est pas encore généralisé. Et si l’utilisation du téléphone mobile dans les transactions monétaires devenait la norme, ce serait à cause de la pandémie du nouveau coronavirus et de ses conséquences sur l’économie et sur le fonctionnement social.