La Zlecaf, la Zone de libre-échange continentale africaine, a officiellement été lancée dimanche dernier, lors du sommet extraordinaire de l’UA à Niamey. Regroupant 54 pays sur 55, le projet a pour objectif d’abaisser les barrières commerciales, créant un marché commun de près d’un milliard 200 millions de personnes. La Zlecaf entrera pleinement en vigueur le 1er juillet 2020. L’un des grands gagnants de ce marché commun, c’est l’Afrique du Sud, avec son industrie développée. Elle exporte déjà beaucoup vers plusieurs pays du continent. La Nation arc-en-ciel représentait un quart du volume des échanges en 2016. Et sur place, les entrepreneurs et les hommes d’affaires commencent à étudier les opportunités d’exportations ouvertes par cette Zlecaf.